Rencontre avec les ours du parc de Grand Teton !

Horse Canyon Road, chemin paumé dans l’Utah.
Le matin du 30 mai 2016, le soleil réchauffe rapidement nos tentes et nous réveille. Encore une belle journée qui s’annonce !

Après le petit-dej Juliette prend le volant. La direction des prochains jours est plein nord vers le parc de Yellowstone. Sur le trajet, nous choisissons de nous arrêter au Dinosaur National Monument puis le parc du Grand Teton. C’est parti !

Une journée avec les dinos

Ambiance Jurassic Park ! Le Visitor Center du parc Dinosaur nous explique l’histoire paléontologique des lieux. Des milliers de fossiles ont été trouvés dans la zone et envoyés dans des musées aux 4 coins du monde. Le plus impressionnant reste le mur entier d’ossements qui a été découvert sur les lieux !

En sortant du musée, le chemin redescendant vers le parking est ponctué de quelques arrêts avec un bel os de fémur dans la roche mais aussi des pétroglyphes vieux de 1000 ans.

Nous reprenons la voiture pour aller plus loin vers Green River. De là partent quelques sentiers de randos dont Box Canyon Trail.

Très sympa : vert, fleuri, le sentier se termine en cul de sac face à un U formé par les parois du canyon. D’autres représentations d’art rupestres sont aussi présentes sur les murs.

Retour à la voiture et après un arrêt machine à laver / Mc Do, Aurélien reprend le volant au soleil couchant. On doit rouler au ralenti pendant toute une portion boisée : des dizaines de biches font leur vie sur les bas-côtés et traversent sans prévenir ! Impressionnant !

Les tentes sont plantées dans la nuit sur une arête rocheuse surplombant la ville de Green River. Il y a du vent et il fait froid : on essaye de se coller au max à la voiture !

Spot de camping au petit matin

Le parc du Grand Teton

Encore 2 heures de route et nous y sommes : Le Grand Teton ! C’est un parc montagneux du style alpin, nommé ainsi par des Canadiens français (ils devaient avoir de l’humour !)
Changement d’ambiance : on passe de paysages arides voire désertiques à une chaîne de montagne enneigée, aux pentes découpées (le relief actuel est très récent sur l’échelle géologique) . Bref, on est enthousiastes d’en découvrir ses sentiers !

C’est donc en fin de journée que nous partons pour une balade de 10km aux lacs Bradley et Taggart. Superbe marche entre les pins et les herbes bien vertes. On y voit même une biche et entendons de temps à autre des « bruits étranges » ressemblant à un ronronnement de moto. Nous découvrirons le lendemain qu’il s’agissait en fait du « ronronnement » si on peut dire de l’élan ! Nous étions donc entourés d’élans sans les voir !

On mitraille de photos : la fin de journée donne des couleurs superbes sur la forêt et les montagnes.

Le soir, vu la fatigue accumulée, nous dormons à l’hôtel. Chauffage, chambre cosy et ambiance chalet : on se croirait presque en vacances d’hiver à la montagne !

Le 01 juin

La décision fut prise la veille de faire la rando du Cascade Canyon. Annoncée à 15km aller-retour, nous en parcourons une vingtaine tellement les paysages sont beaux.
Le chemin passe à côté de lacs puis monte doucement à travers la forêt entre deux pans de montagne.

On tombe soudainement sur un randonneur qui nous dit : « Il y a un ours plus loin » . On avance et, paf ! 2 oursons bruns avec leur mère, massive, de couleur noire. Le spectacle est saisissant mais aussi terrifiant : il ne faut pas que la mère sente de danger pour ses petits ! Par chance elle avait l’air « habituée » car d’autres randonneurs étaient déjà là à les observer et les prendre en photo, elle les avait déjà repérés. Tant qu’on reste à distance… Ils font donc tranquillement leur vie à 20 mètres de nous. Incroyable !

Nous repartons sur le chemin de randonnée puis faisons demi-tour à un croisement pour revenir sur nos pas. Des petits tas de neige sont parsemés sur le sol. On recroise nos amis les ours au même endroit ! En fin de rando, on a la chance de rencontrer un élan sortant de derrière un sapin. Juste à côté de nous, il avance paisiblement en broutant. Majestueux !

Retour à Jackson après toutes ces émotions et la vingtaine de kilomètres de marche. Le soir on trouve un spot de camping face à la rangée de montagne du Grand Teton. Quelle vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.