Notre premier stop au Pérou : les îles Uros !

Le mercredi 27 Avril 2016

Nous voilà au Pérou ! Notre première destination : Puno. Nous découvrons une petite ville plus moderne que celles de Bolivie. Le port de Puno, situé sur les rives du lac Titicaca est le plus important.
Nous décidons de faire une halte d’une nuit seulement. La ville en elle même n’a pas d’attrait majeur mais nous sommes curieux d’aller explorer ces fameuses îles flottantes d’Uros.

Plusieurs agences proposent des tours en bateau à la journée mais nous préférons le second moyen ( plus sportif ) pour y accéder : le kayak biensûr ! On réserve note virée du lendemain à notre hôtel.

 

Le jeudi 28 Avril 2016

A 8h pétante, un taxi nous emmène jusqu’aux rives du lac. Notre guide arrive quelques minutes plus tard et c’est parti pour deux heures de kayak sous un soleil éclatant ! On a bien galéré avec nos pagayes, malgré le calme du lac, les roseaux nous limitaient le passage ! C’était super sympa, on était seul !  Les autres touristes on préféré prendre le bateau certainement…

Une jeune femme et sa maman nous accueillent sur leur petit bout d’île, vêtues de leurs jolis costumes traditionnels. L’échange avec cette jeune femme est intéressant, elle nous explique les origines de son île.  » Uros « est le nom donné au peuple qui occupait il y a une cinquantaine d’années ce territoire. A l’origine, les Uros vivaient près de Tiwanaku, en Bolivie. Pour échapper à la tribu des Incas, ils ont construit des radeaux en totora ( nom donné aux roseaux ) et les ont attaché ensemble pour se retirer du lac. Peu à peu, le totora se désagrégea. Les embarcations se mêlèrent alors et formèrent plusieurs immenses îlots. Les Uros ont donc eu l’idée d’en faire des îles. Ils se sont rapprochés peu à peu de Puno afin de s’ouvrir au tourisme et faire connaître leur mode de vie.

Depuis dix ans leurs conditions de vie ont évolué. Ils ont l’électricité grâce à des panneaux solaires.

Après une petite infusion au muna ( plante issue du Pérou que l’on fait infuser dans l’eau chaude ) et quelques achats souvenirs, on retourne sur la terre ferme !

L’après-midi fût consacrée à une balade dans la ville de Puno. On retiendra l’incroyable gentillesse des péruviens ! En effet, Cindy a croisé un vieil homme, la tête dans sa machine Singer. Elle lui demanda de réparer son jean troué. En ni une ni deux, la voilà avec un jean impeccablement bien recousu pour seulement quelques pesos et un large sourire !

Cette petite escale fût courte mais nous laisse l’eau à la bouche quant à la découverte de nos futures aventures péruviennes !

Ce soir, nous prenons un bus de nuit en direction de la charmante ville d’Arequipa …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *