3 jours à Angkor, l’extraordinaire cité Khmer

Direction Siem Reap le 2 décembre 2015.

Après 7h de bus sur des routes poussiéreuses et avec Rambo en compagnon de voyage télévisuel, nous débarquons dans la très touristique ville de Siem Reap. On retrouve là bas Vanessa et Lionel pour découvrir le centre. Boutiques, marchés de nuit, restaurants occidentaux, happy hours, karaokés… « ville dortoir » au pied des temples d’Angkor, tout est fait pour accueillir et faire ouvrir le porte monnaie des touristes venus du monde entier.

Jour 1

Accompagnés d’un guide et de 2 tuk-tuk pour nous quatre et nos amis franco-canadien, nous voilà partis à la découverte de la prestigieuse ancienne cité Khmer.

Quelques kilomètres plus tard, nous apercevons les tours en forme de fleurs de lotus d’Angkor Vat et la cité se dessine petit à petit devant nos yeux… Temple le mieux préservé et le plus impressionnant de la cité, Angkor Vat est entouré de douves creusées à la main.

Les serpents à 7 têtes « Nâga » nous invitent à traverser le pont pour découvrir l’intérieur de l’édifice. Une impression d’être tout petits devant ces pierres d’un autre temps.

Les influences religieuses hindouistes et bouddhistes s’entremêlent dans l’architecture du temple. A l’entrée, une tête représentant Bouddha a été placée sur le corps d’un dieu hindou.

Nous continuons la visite en s’imaginant la vie qui a pu se dérouler entre ces murs autrefois décorés et peints.

Les tuk-tuk nous déposent ensuite devant le temple Ta Prohm. Les arbres ont littéralement pris possession des lieux. Les troncs et les racines des fromagers soulèvent les pierres. La nature reprend petit à petit ses droits…

Ce temple est aussi un des lieux de tournage de Tomb Raider avec Angelina Jolie. Une vraie fierté pour les cambodgiens !

La suite de l’après-midi est consacrée au temple Bayon avec ses tours aux visages de Bouddha et à l’ancienne cité d’Angkor Tom.

Devant chaque temple, des musiciens handicapés suite à l’explosion de mines antipersonnel, jouent de leurs instruments traditionnels.

L’histoire récente et tragique du pays n’est jamais loin…

 

Jour 2

Départ 5h du matin pour admirer le lever de soleil derrière Angkor Vat ! Les touristes se pressent autour du bassin principal. Les tours se reflètent dans l’eau et la nuit laisse place aux couleurs orangées, bleues, jaunes… nous essayons tant bien que mal de prendre « LA » photo parmi les flash en pagaille. Un moment assez unique !

La visite se poursuit quelques kilomètres plus loin, vers des temples plus éloignés. Certains pratiquement détruits par le temps, d’autres bien conservés :

  • Preah Khan
  • Neak Pon
  • Ta Som
  • East Mebon
  • Banteay Srei
  • Phnom Bakheng : perché sur une colline, il vous faudra monter quelques centaines de mètres pour découvrir une vue imprenable sur la forêt alentours et sur les tours d’Angkor Vat.

Ces temples font partie du « grand tour » d’Angkor.

 

Jour 3

Toc, toc, toc… Sylvain et Cindy frappent à la porte d’Aurélien et Juliette. L’état de Syl qui était malade depuis quelques jours ne s’est pas amélioré. Toujours une forte fièvre… Ils ne veulent pas prendre de risques et décident donc de partir dès maintenant direction le Bumrungrad Hospital à Bangkok.

Ils vous feront part de leurs aventures dans le prochain article.

Juliette et Aurélien partent alors avec Vanessa et Lionel pour ce dernier jour de visite. Au programme, des temples plus reculés tels que le Temple Loleil, le Phreak Ko et le superbe Bakong Temple.

Pour terminer ces 3 jours en beauté nous souhaitions assister au coucher de soleil depuis un village de pêcheurs non loin d’Angkor. Malheureusement, arrivés à destination, le prix est exorbitant : 20$ par personne pour atteindre le village flottant de Kampong Phluk. Déçus, nous rentrons vers Siem Reap pour se payer une bonne bière fraîche !

—-

Si vous n’êtes pas un passionné d’archéologie ou d’histoire, 2 jours suffisent pour faire le tour des temples principaux et apprécier toute la splendeur de cette ancienne cité Khmer. Un conseil : prenez un guide pendant la première journée de visite pour ne pas passer à côté de la fascinante histoire de ce site.

Les photos ne rendent pas justice aux incroyables édifices et à l’atmosphere mystique qui se dégage de la cité d’Angkor. On en a pris plein les yeux et la tête pendant 3 jours, ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme aussi la 8ème merveille du monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *