Suite de nos aventures népalaises !

Chame -> Upper Pisang

Le 19 octobre
Le Lamjing Himal reflétant le soleil levant nous salue en ouvrant les portes de nos chambres.  
— Chame (2710m) -> Upper Pisang (3310m) – 16km, dénivelé : +600m – durée : 5-6h
Tracé GPS https://www.strava.com/activities/416695907  

Quelques pentes pour se mettre en jambes mais le chemin est assez linéaire dans l’ensemble. Nous traversons des forêts de conifères.

Nous partageons la route un moment avec le couple d’anglais et retombons avec d’autres trekkers qu’on a déjà vu auparavant.

Après un sentier creusé dans la montagne, nous arrivons au Pangi Danda. C’est l’attraction visuelle du jour : imaginez un énorme flanc de montagne incurvé et parfaitement lisse !

En traversant un petit bois, on arrive devant un tout autre tableau : plus aride, quelques pins et buissons épars. Des montagnes brunes nous entourent. Adrian nous dit qu’on est au Colorado ! À Lower Pisang, une dernière montée en escaliers de 100m nous attend pour bien nous casser les jambes en fin de journée ! On souffle : on est à 3300m ! L’arrivée à Upper Pisang nous récompense d’une vue superbe sur l’Annapurna II, un monstre blanc pointu qui nous dépasse de 5km !  

 

Upper Pisang -> Manang

Le 20 octobre   Une journée magnifique mais pas très drôle physiquement.  
— Upper Pisang (3310m) -> Manang (3540m) via upper road, 21km, dénivelé :+ 230m, durée : 7h
Tracé GPShttps://www.strava.com/activities/416696009  

Lever matinal à 5h30 pour monter au plus haut point de Upper Pisang, afin de prendre des photos du lever de soleil sur l’Annapurna II.
Les moines bouddhistes se réveillent autour du temple surplombant la ville et entonnent leurs mantras. L’ambiance est mystique.

Les 2 premiers km passent rapidement avec une route plate. Puis au loin, 400m plus haut, le village de Ghyaru. Nous apercevons une gigantesque montée en zigzag, un véritable mur !

Arrivés en haut après 45mn d’efforts, on prend un thé et on discute avec les autres trekkers, exténués eux aussi.

On repart direction Ngawal. La route est montante par endroits puis descendante, ce qui nous tue un peu plus. Après avoir traversé la ville on commence à voir sur la gauche la vallée de Manang. Derrière nous le Pisang Peak, et au loin le toujours impressionnant Pangi Danda.
Des pins et des petits arbustes rouges nous entourent désormais. Nous surplombons la piste d’atterissage d’Humde. La vue sur la vallée est grandiose.

Après le village de Chulu, on atterrit dans un endroit hors du temps : herbe verte et rase au sol, petit ruisseau passant sous un pont en bois arboré de drapeaux de prières. Puis plus loin des plaines marron de yaks.   Il y a du vent, du sable qui vole : on est arrivés en territoire montagneux de type tibétain ! La route redescend dans la vallée.

La rivière émeraude et transparente contraste avec le sol brun. Pressés d’en terminer malgré le spectacle, Manang est encore à 3km. Un dernière montée difficile et nous y sommes !   Exténués, le reste de l’après midi est consacré à la détente avec des litres de lemon tea aux doux braillements des yaks aux alentours !  

Le 21 octobre   C’est notre journée d’acclimatation et de repos. Il est conseillé, afin d’éviter le Mal Aigu des Montagnes (en vue du passage du Thorung La) de rester à une certaine altitude pour que le corps s’habitue au manque d’oxygène.

Voici le programme pour une journée de repos de l’apprenti trekkeur à Manang :   Petit dej à la boulangerie face à l’hôtel. Oui, une boulangerie ! Et ils font de très bonnes pâtisseries et du chocolat chaud !

Balade dans la ville : une rue principale bordée de magasins. Au bout de celle-ci, une stupa et ensuite la vieille ville.

Petite montée au Gangapurna : c’est un lac naturel créé par un glacier provenant de la montagne du même nom. Le lac forme un œil émeraude au sud de Manang.

Sam et Steeve nous proposent ensuite une séance de ciné pour aller voir Into The Wild à 17h. Un ciné à 3500m d’altitude, ça ne se refuse pas ! La salle est atypique : murs de pierre, bancs en bois, projecteur familial et enceintes qui ont bien vécues. Il fait froid, mais on ne peut rêver meilleur cadre pour ce film ! Le thé et le popcorn sont mêmes offerts !

Seb, Sylvain, Adrien, Marta et Gaëtane (une espagnole et une française rencontrées à Manang) font équipe pour aller au Tilicho Lake. C’est une excursion optionnelle partant de Manang qui prend 3 jours et cela vaut le coup : le lac, situé à 5000m d’altitude, est le plus haut du monde. Juliette, Cindy et Aurélien restent à Manang. On se rejoindra 3 jours après à Yak Karkha, l’étape suivante du tour.  

Un commentaire sur “Suite de nos aventures népalaises !

  1. Jour 5. Sont jolis les petits drapeau de toutes les couleurs. Je suppose que vous êtes arrivés le jour de la Kermesse.
    Bon, la marche à pied ça finira par vous donner des cuisses musclées comme les bras de Mohamed Ali. Çà vous fera un souvenir en plus)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *