Retrouvailles à Wellington

Le 22 février 2016

Après 3h30 de traversée en ferry, la capitale néo-zélandaise pointe le bout de son nez. Plus on se rapproche, plus on aperçoit les premiers buildings au loin.

Le caractère sauvage de l’île du sud, nous avait presque fait oublier que la Nouvelle-Zélande est un pays moderne. Wellington, troisième ville du pays, située sur la pointe sud de l’île du nord, accueille plus de 200 000 habitants.

On traverse la ville avec notre van afin de rejoindre le Mont Victoria. Cette colline offre une vue à 360° sur Wellington et ses alentours.

vue panoramique depuis le Mont Victoria
vue panoramique depuis le Mont Victoria

 

On en profite pour se faire griller des saucisses en plein cagnard ! Pour se rafraîchir, on se dirige ensuite à la plage Oriental Bay. Notre première trempette dans le Pacifique et de loin la plus glaciale depuis le début de notre tour du monde.

playa à Wellington
playa à Wellington

 

En fin d’après-midi, nous retraversons la ville pour rejoindre une très bonne amie globe-trotteuse de Cindy. Audrey, insallée à Wellington depuis Octobre dernier vit en coloc avec 3 kiwis. Sortant juste de son sport quotidien, elle nous accueille chaleureusement. (Cindy espère d’ailleurs qu’elle suit toujours son programme ;))

Afin de bien fêter ces retrouvailles, nous sortons tout l’attirail du parfait français : le vin et le foie gras sont de la partie (merci Audrey). On passe une excellente soirée sur sa terrasse pour finir par un petit verre dans un bar en ville.

Le 23 février 2016

On se réveille dans le salon de la colocation. Après 3 semaines de camping ça fait du bien de dormir sous un toit. Direction le café Olive (là où bosse Audrey) pour un brunch d’enfer !

 

Ensuite, on se dirige vers le musée TE PAPA. Il offre sur 6 étages un contenu ultra ludique et complet sur la culture passée (maori) et actuelle du pays. Le musée abrite aussi une exposition du studio Weta (entreprise qui s’est occupée des maquettes du film Le Seigneur des Anneaux ) évoquant des scènes de la première guerre mondiale. Des statues de cire géantes, plus vraies que natures, représentent des scènes de guerre émouvantes.

Après 3 heures d’histoire et de culture néo-zélandaise, on flâne dans les rues venteuses de Wellington. C’est vraiment très agréable : des artistes de rues, des boutiques éphémères, de nombreux restaurants et bars, Wellington est une ville à taille humaine où il fait bon vivre.

 Seconde soirée pour nous sous le signe de la chanson. Direction le karaoké pour s’égosiller sur « Hey Jude » des Beatles. Fanny, une amie française d’Audrey accompagnée de son copain viendront compléter notre rockband nocturne.

Le lendemain, il est déjà l’heure de se dire au revoir. Nous tenons à remercier chaleureusement Audrey et ses colocs pour l’accueil que l’on a pu recevoir : we felt like home…

C’est avec le coeur serré que nous reprenons la route pour de nouvelles aventures !

Un commentaire sur “Retrouvailles à Wellington

  1. Article très touchant et qui me fait beaucoup rire !!! (oui Cindy je continue toujours mes exercices…je ressemble à Lara Croft même!!!)
    C’était un immense plaisir de vous accueillir et je suis ravi que vous vous êtes senti comme à la maison.
    Je vous embrasse fort et je vois sur Instagram que vous continuez à vivre des aventures dans des lieux incroyables, alors profitez à fond!!!
    xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *