Derniers jours sur l’île du sud

Le 20 février 2016

McKee Scenic Reserve -> Nelson -> Maitai Valley – 100km

Réveil au son des vagues au McKee Scenic Reserve ! Ce matin c’est trek au Abel Tasman National Park !
Classée Great Walk, cette randonnée en bord de mer fait partie des plus belles du pays. Le sentier côtier de 51 km est à arpenter en 3 à 5 jours normalement.
Nous décidons d’en parcourir 12 km aller-retour, du parking de Marahau jusqu’à l’Apple Tree Bay.

La balade est très jolie, alternant forêts et baies de sable blanc baignées par des eaux limpides. Après deux semaines passés dans ce pays la variété des paysages nous étonne et nous enchante encore une fois !

L’après-midi direction la ville de Nelson. Mignonne avec ses palmiers, bâtiments d’architecture victorienne et son église moderne. Mais on est samedi après-midi et comme à Invercargill les rues sont désertes et les commerces sont quasiment tout fermés !

Nous visitons tout de même l’église, située sur une petite colline puis buvons un coup dans un des pubs de la Trafalgar Street (attention, pas de bière sans passeport pour prouver notre majorité !)

Nous nous installons le soir au Maitai Valley motor camp non-loin de la ville. Disposant d’une cuisine, ce sera crêpes pour le repas du soir !

Nous y rencontrons un couple franco-suisse qui font un tour du monde dans le sens inverse du nôtre.

Ils nous donnent pas mal de conseils sur l’Amérique du Sud et nous font même le programme du lendemain : une balade à vélo dans les vignes de la région ! Merci Guillaume et Noémie !

Tour à vélo dans les environs de Nelson

Le 21 février 2016

Maitai Valley -> Picton -> Whatamango bay – 140km

Première mission du jour : Acheter les billets pour le ferry le lendemain afin de passer sur l’île du nord. 95$ par personne, pas donné…

Nous nous dirigeons ensuite à la « Gentle Company », loueur de vélo avec une dame – forcément – sympa qui nous explique le parcours possible en une journée !
Il s’agit du « Great Taste trail », littéralement le « grand parcours du goût » ! mmmh !

1h et 14km de pédalage dans les vignes plus tard, petite dégustation de vin accompagné de plateau de fromage au Milcrest Whinery.
Nos goûts français mettent à rude épreuve les vins néo-zélandais et malgré 5 vins différents goûtés aucun ne nous plaît vraiment !  Pour leur défense, les vins étaient très jeunes et donc « piquants » .

La région est principalement réputée pour le Sauvignon blanc mais aussi le pour le pinot gris, le gewurztraminer ou le chardonnay.

Nous reprenons nos 2 roues et cheveux au vent, tombons sur plusieurs écriteaux  « PYO » : Pick You Own qui indiquent qu’on peut cueillir directement nos fruits dans les champs. C’est assez courant dans cette région, le Malborough, où le climat est idéal pour la production de fruits.

On s’arrête alors à Berryland. Néo-Zélandais et touristes font la queue pour y acheter fruits et légumes frais des producteurs. Nous y cueillons quelques framboises. Ils font également des glaces maison à la fraise, mûre, framboise… un délice !

Retour au loueur de vélos après cette aventure gastronomique puis direction un camping près de Picton, ville de départ des ferry pour l’île du nord.

Malheureusement le terrain de camping que nous avions choisi est infesté de guêpes…
On en repère un second au même prix, 6$/personne sur Camper Mate mais il est assez loin, en passant par Picton.

La route serpente en longeant la mer et les virages s’enchaînent, nous faisant arriver à Picton vers 21h.

Il fait déjà nuit et nous nous y arrêtons pour diner. Le second camping est parfait, à 20 minutes de la ville. Il est 22h30, on monte rapidement la tente et on se dit bonne nuit après cette bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *