Les vallées calchaquies avec notre ami Sergio !

Lundi 21 mars  
San Agustin ===> La Rioja (4h de bus)
La Rioja ===> Tucuman (6h30 de bus)

C’est ici, à San Miguel de Tucuman, que nous louons notre première voiture en Amérique du Sud ! On ne fera pas la fine bouche, l’agence EUROPCAR a une seule voiture à nous proposer.

Certes petite, on voulait quitter au plus vite cette ville qui n’a franchement aucun intérêt.

Nous quittons Tucuman en soirée, Sergio roule en direction de Tafi Del Valle, grand village perché à 2000 mètres d’altitude.

Deux heures plus tard, on aperçoit deux petites villes bien distinctes, en bordure d’un lac, dans une cuvette entourée de montagnes. La nuit est tombée, les lumières se reflètent dans l’eau, c’est très beau.

Nous passons la nuit dans une hospedaje tenue par deux femmes très accueillantes. Elles cuisinent pour elles et les autres touristes.

Au menu de ce soir : humita. C’est un plat traditionnel à base de maïs, poivron rouge, citrouille, oignon et fromage.  

Mardi 22 mars  

On se souviendra longtemps de ce petit dèj ! Croissant, pain, biscotte, confiture et dulce de leche maison…

Pour éliminer tout ça, on part se dégourdir les jambes pas très loin de l’hospedaje.
En haut d’une bute, on observe le lac, les montagnes et la ville. On sillonne en voiture les environs  : tranquillité et plénitude sont les deux mots qui se dégagent de ce petit coin de paradis.  

Amaïcha Del Valle est le second bled où l’on fait escale. Les paysages deviennent de plus en plus arides et on commence à apercevoir des cactus ! 15 heures, l’heure de la sieste pour les habitants : pas un chat dans les rues !

On trouve tout de même un resto ouvert. Sylvain en profite même pour acheter des alfajors fait maison autour de la place centrale.  

Dernière étape de la journée : Quilmès.
On paie un droit d’entrée de 30 pesos soit 2 euros par personne pour se balader dans les ruines de cet ancien village habité depuis le 11 ème siècle par les Quilmès.

Ces derniers seraient originaires du Chili et auraient traversé la Cordillère des Andes pour fuir l’avancée des Incas.

A l’époque, cette cité a été dévastée par les conquistadors espagnols. On grimpe un peu car les habitations étaient dispersées sur le flan de montagne. Des broussailles et des cactus à perte de vue !  

 

Cafayate

La nuit va tomber, on arrive à Cafayate. On trouve rapidement une auberge de jeunesse. Bonne ambiance et bons échanges autour d’une table avec Sergio et des françaises voyageant aussi au long cours…  

Mercredi 23 mars  

Cette charmante petite ville, au style colonial est entourée de vignoble. On ne goûtera pas de vins ici mais plutôt une glace au vin blanc et vin rouge : excellent !
On en profite aussi pour se balader dans les rues colorées autour de la place principale. On y dégote de jolies poteries en terre cuite, des tasses à maté et d’autres souvenirs …  

Quebrada De Las Conchas

Aujourd’hui, nous traversons la Quebrada De Las Conchas.
On s’éloigne peu à peu du vignoble pour découvrir un paysage de Far West pendant plusieurs heures…La terre est rouge et sèche.

Des roches gigantesques aux formes surréalistes apparaissent où seuls quelques cactus parviennent à survivre.
Le soleil magnifie les couleurs ocres et la couleur verte pistache des arbustes ! Sur la route, nous faisons de nombreux arrêts pour admirer cette beauté de la nature, qui, grâce au vent et à la pluie ont façonné des roches toutes plus originales les unes des autres.

Certaines formations rocheuses portent donc des noms : Las Ventanas (les fenêtres), Las Castillos (les forteresses), El sapo (le crapaud), l’Anfiteatro ou encore le Garganta del Diablo (gorge du diable)… On a eu l’impression d’être minuscule dans ce décor géant.

Un des sites les plus spectaculaires du Nord-Ouest argentin !  

Nous arrivons à Cachi en soirée, un joli village colonial avec des maisons blanches construites en argile sur une base de pierres.
Les toits sont en paille ! On déniche un super resto : éclairé à la bougie, sur un air de musique traditionnelle, on déguste un excellent Malbec et nous testons des plats végétariens locaux. Un régal !  

Petit resto à Cachi
Petit resto à Cachi
 
Jeudi 24 mars  

Après avoir visité cette adorable petite ville (sa place, son église et ses boutiques artisanales), on reprend la voiture et roulons dans la campagne environnante de Cachi. Des champs fleuris, une multitude de cactus, des montagnes verdoyantes…On en a pris plein les yeux !  

Dernière petite pause à Cachi pour se restaurer et nous roulons toute l’après-midi en direction de Salta.

On parcourt des kilomètres entourés de superbes paysages.  

 

Salta

Vendredi 25 mars  

Salta… Cette ville nous a laissé plutôt perplexe ! Appréciée par une majorité de touristes, on s’attendait peut-être à mieux ?
Il faut dire aussi que nous sommes tombés sur une hospidaje très sommaire voir délabrée qui a tout de suite planté le décor certainement…
Nous retiendrons  deux choses de cette ville :

– sa grande place principale entourée de magnifiques bâtiments coloniaux
– la visite du MAAM (Musée Archeologico de Alta Montana).

Ce musée retrace l’histoire des Incas, peuple ancestral vivant dans les montagnes de la Cordillère des Andes. Des alpinistes chercheurs ont gravi des hauts sommets (plus de 6000 mètres) à la recherche des traces de cette population.

3 momies d’enfants (6, 7 et 15 ans) ont été retrouvées quasiment intacts (et oui, la neige conserve ! ) sur le volcan Llullaillaco en 1999. 

A l’époque, les Incas prenaient leurs plus beaux enfants pour les sacrifier aux Dieux. Parés de leurs plus beaux habits, ils étaient enterrés endormi.
Ces 3 momies sont très bien conservées grâce à la technique de la cryoconservation (refroidit à très basse température). Impressionnant !  

C’est ainsi que s’achève nos 5 jours dans les vallées Calchaquies.

Notre prochain point de chute : San Salvador de Juijui, une ville qui va nous laisser un des pires souvenirs du tour du monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *