Sur la route de Mendoza

Nous partons de Santiago très tôt, le jour est encore timide.

Notre pilote et guide officiel attitré, Geoffroy, nous conduit hors de la mégalopole chilienne.
Le soleil commence à pointer le bout de son nez à travers l’impressionnante Cordillère des Andes.

La route sinueuse que nous empruntons est le trajet le plus direct pour rejoindre l’Argentine.

On passe la frontière puis on revient sur nos pas pour partir à la découverte de l’Aconcagua. Plus haut sommet d’Amérique du Sud, sa cime domine la Cordillère jusqu’à atteindre la hauteur vertigineuse de 6962 mètres.
 

 

On s’enregistre pour effectuer un trek qui s’avèrera plus court que prévu… En effet, au bout de 20 minutes, on atteint un mirador qui nous permet d’admirer ce colosse blanc…de loin!  

Malheureusement, pour continuer, il faut un permis et débourser une somme supplémentaire. On prend quelques photos et on repart un poil déçu.  

Plus tard, on décide ensuite de gravir une longue route de gravier serpentant dans les montagnes pour admirer le Christ Rédempteur.  

 
La vue est à couper le souffle.  

Il fait un froid glacial, le vent est violent, on ne tarde pas à remonter dans la voiture. Nous redescendons pour finalement rouler vers Mendoza.  

On reprend la route...
On reprend la route…
Connue pour sa région viticole, cette ville est notre première étape en Argentine. Nous arrivons en soirée, les rues grouillent de monde, on se gare et on trouve une guesthouse en plein centre.  

Centre ville de Mendoza
Centre ville de Mendoza

Il est déjà l’heure de se restaurer : on décide de laisser s’exprimer nos instincts carnivores !

L’Argentine est réputée pour l’excellente qualité de sa viande. De plus, on a un évènement à fêter : les 27 ans d’Aurélien !

La viande est parfaite! Le ventre bien rempli, on part se coucher.

Le lendemain, c’est l’heure des adieux : Geoffroy, patron d’une entreprise de construction, doit retourner à ses affaires chiliennes.
On tient à le remercier chaudement pour son accueil, sa gentillesse, ses conseils avisés sur le Chili, sur la survie en milieu hostile, pour la découverte du « manjar » ainsi que pour ses rappels historiques très utiles !

Le reste de notre séjour sera ponctué par :

– La fête Saint Patrick dans le quartier animé de Mendoza.  

Saint Patrick !!
Saint Patrick !!
  – L’anniversaire d’Aurélien fêté comme il se doit en amoureux : Juliette fait la surprise à Aurélien d’aller déjeuner dans une Bodega, la Bodega Lagarde, lieu de production de vin (équivalent à nos châteaux viticoles).

Le menu de 5 mets est accompagné d’un vin différent se mariant à merveille avec chaque plat ! C’était excellent et dans un cadre superbe !

– avec les 4tickets au complet au « Cabalgatas del Rancho Viejo ».
Quoi de plus épique que de parcourir les vignes de Mendoza sur le dos d’un magnifique cheval argentin pour ensuite terminer par un asado opulent et du vin à volonté.

C’est en effet ce que propose le « Rancho Viejo », petit ranch perdu en pleine campagne.  

Après toutes ces réjouissances, nous quittons Mendoza le lendemain pour atteindre la petite ville de San Juan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *