Retour au Chili : le désert d’Atacama

Du 31 mars au 04 avril

Retour au Chili après un peu plus de 2 semaines passées en Argentine. Dans notre objectif de remonter la cordillère des Andes jusqu’au Pérou, la ville de San Pedro de Atacama, située au nord du Chili, est une étape quasi-obligatoire. En effet, façonnés par des volcans et en plein désert sur le plateau andin, les paysages alentours ne manquent pas d’attraits !

C’est par une magnifique route qui relie Jujuy en Argentine à San Pedro que nous nous y rendons en bus le 31 mars. Le trajet dure 7 heures et sillonne les andes pour redescendre sur le plateau chilien. Nous repassons par Salinas Grandes et poursuivons la route en lacets jusqu’à la douane chilienne. Le bus roule ensuite pendant 3 heures à plus de 4300m de haut pour enfin redescendre vers San Pedro à 2400m d’altitude, tout en passant au pied du fameux volcan Licancabur !

Arrivés à 18h à la minuscule gare de San Pedro, nous partons à la recherche d’une Guesthouse.

L’hostal Pangea se présente comme un oasis de tranquillité. Accueil sympa, cour intérieure ombragée, possibilité de faire sa propre cuisine et chambre à un prix raisonnable. Parfait ! Nous partons faire un tour dans la ville. On adore ! Maisons en adobe, place centrale ombragée et petites rues piétonnes. C’est très touristique mais reposant à la fois. Nous apprécions tellement l’ambiance que nous resterons 5 nuits ici.

Que fait-on à San Pedro ? Des excursions à la demi-journée ou à la journée sont proposées par une multitude d’agences : geysers, lacs salés, « lagunas » de toutes les couleurs, vallée de la lune / vallée de la mort… Il y a le choix. Mais tout cela à un prix et au Chili, ça coûte relativement cher.

Il nous avait été conseillé de ne pas faire « beaucoup » d’excursions à San Pedro car certains paysages sont similaires sur la route du Salar d’Uyuni en Bolivie, notre prochaine destination.

Nous décidons alors de faire des tours dans le désert d’Atacama aux paysages uniques que nous ne retrouverons pas ailleurs : la Vallée de la Lune toute proche et du sandboard (du snowboard mais sur du sable) de nuit à la Vallée de la Mort !

 

Le 02 avril

Départ pour la vallée de la Lune en fin d’après-midi. Le tour organisé nous dépose à quelques points d’intérêts dans le parc où les formations géologiques sont les plus incroyables. Tout est tapissé de blanc, les roches sont soit érodées par le temps ou bien taillées en pointes à des endroits. On nous laisse une heure pour monter sur une dune et apprécier le panorama sur toute la vallée. Tout est couvert de sel, magnifique !

Le tour se termine face au coucher du soleil. Nous ne sommes pas seuls : tous les bus touristiques convergent vers le point de vue… Les couleurs rougeoyantes illuminent les roches devant nous et les volcans au loin.

On enchaîne et nous partons dans la nuit pour faire du sandboard dans la Vallée de la Mort ! La dune est éclairée et une rangée de sandboard nous attend ! On fixe rapidement nos pieds sur la planche et on nous fait une démonstration rapide de la posture a adopter dans la descente. C’est parti, on s’élance du haut de la dune et glissons sur le sable. Les chutes ne sont pas dangereuses, la pente est assez douce et le sable amortit plutôt bien ! On est vite fatigués après quelques remontées : une fois en bas il faut gravir à nouveau la dune les pieds dans le sable ! Une bonne soirée !

 

Le 03 avril

Journée tranquille que nous passons à la guesthouse et dans la ville. Nous rencontrons un jeune français qui voyage seul après avoir obtenu son bac.

Nous partons avec lui au musée de la météorite en fin de journée. Il expose des pièces retrouvées par un collectionneur dans le désert d’Atacama. Des écrans nous expliquent l’importance de l’étude des composés des météorites afin d’en savoir plus sur les origines de notre planète. La visite est très instructive, une guide répond également à nos questions et nous pouvons même toucher quelques cailloux extra-terrestres !

 

Le 04 avril

Nous prenons nos petites habitudes dans la ville : tour chez l’épicier de la place centrale, petit-dej aux bons avocats et fruits chiliens… Nous consacrons une partie de la journée à l’écriture de nos articles pour le blog !

Vers 22h nous partons pour un tour un peu particulier : une observation des étoiles ! Le désert de San Pedro est un lieu idéal pour admirer la voûte céleste du fait de son altitude et de l’absence de pollution lumineuse par les villes.

Un bus de l’agence S.P.A.C.E nous emmène à quelques kilomètres du centre-ville et nous rencontrons notre guide, Alain Maury, astronome français vivant ici.

Les deux heures avec lui sont passionnantes. Il nous initie sous le ciel étoilé aux positions des étoiles les plus proches, du fonctionnement de la rotation de la terre, la position des planètes et constellations actuellement visibles dans le ciel… Tout cela de manière simple et drôle ! Il faut savoir que le ciel de l’hémisphère sud est beaucoup plus beau que le notre : la voie lactée y est plus visible et brillante ! Le tour se termine par l’observation de différents astres et amas gazeux à travers des télescopes et d’un bon chocolat chaud dans la maison d’Alain ! Une superbe soirée riche en enseignements.

 

Le 05 avril

Nous disons au-revoir à cet oasis au milieu du désert ! Direction la Bolivie ! Et pas par n’importe quel moyen : nous allons passer trois jours en 4×4 en partant de San Pedro jusqu’au Salar d’Uyuni !

La suite au prochain épisode ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *