Huacachina, une oasis au milieu du désert péruvien

Près de 800 km séparent Cuzco de Ica et 18h de trajet en bus de nuit !

Il nous reste quelques jours dans ce pays (nous sommes le 13 mai 2016) et nous remontons donc vers Lima, destination finale de notre périple en Amérique du Sud.

Nous passons tout proche des fameuses lignes de Nazca, comme en témoigne le ballet de petits avions quatre places survolant la route que nous empruntons.
Le paysage semble radicalement différent de la région de Cuzco. Nous sommes en effet tout proche du Pacifique, et une brume épaisse nous entoure. La région côtière du pays est couverte de sable et l’air froid de l’océan s’évapore et reste souvent coincée par la Cordillère des Andes.

Le bus s’arrête donc à Ica, et nous prenons un taxi pour Huacachina. Véritable oasis au milieu du désert, lovée dans les dunes, la brume s’est évaporée et un grand soleil nous accueille ! On range les pantalons et on sort les shorts !

Nous trouvons un hôtel convenable pour 2 nuits. L’activité principale ici : Un tour en buggy dans les dunes ! L’hôtel nous propose le tour à bon prix pour la fin de journée.

Rendez-vous à 16h, On monte dans le (gros) buggy 10 places et c’est parti ! Le chauffeur s’en donne à cœur joie et nous fait faire les montagnes russes sur les dunes : descentes rapides et virages serrés ! Le paysage est grandiose, les dunes intactes, la ville de Ica au loin et coucher de soleil en prime…

On reprend également des planches pour deux sessions de sandboard, comme dans le désert d’Atacama au Chili ! Petite frayeur quand Aurélien, un peu optimiste, descend une dune un peu trop pentue et se laisse emporter par la vitesse. Ça se terminera le nez dans le sable et une bonne douleur au cou pendant quelques jours !

Visites de bodegas

Le lendemain, nous partons visiter une bodega : El Catador. Nous sommes dans la principale région viticole du Pérou et la méthode de fabrication est traditionnelle ici. La dégustation est variée : du Pisco sous toutes ses formes, en crème ou alors préparé pour la réalisation du Cocktail national : le Pisco Sour !

Un peu échauffés par le breuvage, nous prenons un taxi pour découvrir une autre bodega, la bodega Tacama. Il s’agit de la plus ancienne du pays. La visite est guidée et un film d’une heure nous montre la méthode de production de vin (cette fois-ci en quantités industrielles). La dégustation finale ne nous laissera pas un grand souvenir des vins (#chauvinisme), mais le cadre de la bodega est superbe.

Retour à l’oasis le soir pour une dernière nuit dans ce petit paradis si spécial en cet endroit du monde…

Huacachina
Huacachina

Recommandations :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.