Le désert du Thar et balade à dos de dromadaire

Après une matinée bien chargée, nous sommes en marche vers Khuri, petit village perdu au milieu du désert. On nous accueille avec un thé masala (infusion composée de thé noir, d’eau, de lait et d’épices). Il est 17h, un chamelier nous interpelle : c’est l’heure de notre escapade à dos de dromadaire !

Nous nous éloignons du village sur nos fidèles destriers en direction des dunes visibles à l’horizon. Le soleil perdant de l’altitude nous fait honneur d’un magnifique spectacle. C’est à couper le souffle! Nous savourons ce moment les yeux grands ouverts.

 

Le soleil couché, nous rentrons au village. Sur la route, nous faisons la connaissance d’Antonio, qui lui aussi fait un tour du monde ( son site pour les petits curieux : www.floraladventure.com ). Il nous fait part de son voyage en solo, de ses galères et notamment l’inconvénient de voyager en solitaire. Nous lui souhaitons bon courage pour la suite de son périple!

Une nuit à la belle étoile dans le désert

Après un dîner et un spectacle de danse local, nous repartons dans la nuit étoilée ; assis sur une charette tractée par un dromadaire, nous nous enfonçons peu à peu dans le désert du Thar pour passer la nuit à la belle étoile. Nous avons pu tous les 4 apprécier à notre façon cette nuit au milieu de nulle part. Pour nous, les mots sont tellement faibles pour décrire cette expérience que nous préférons laisser parler les images d’elles mêmes.


mardi 29 septembre

Réveillés par le levé du soleil à 6h30, nous retournons à Khuri, notre village. Il est déjà l’heure de reprendre la route. Nous faisons une halte dans une école du coin par hasard. L’instituteur nous fait signe et nous autorise à entrer dans la classe.

Il y a 2 types d’écoles : privée et publique. L’école privée coute 200RP par mois dans ce genre de village reculé et peut aller jusqu’à 5000RP pour une grande ville. Les enseignants sont assez difficiles à trouver car la vie dans le désert n’est pas toujours attrayante. Les enfants ont obligation d’aller à l’école entre 5 et 10 ans. Nous voyons donc plusieurs classes avec des enfants de ces âges. Les enfants sont pieds nus et étudient assis par terre.  

 

Il est 10h, nous partons pour Jodhpur!

2 commentaires sur “Le désert du Thar et balade à dos de dromadaire

  1. Ahhh!!Cette nuit dans le désert sous le ciel étoilé…
    Merci pour ces mini-reportages, on a presque l’impression de voyager avec vous. Profitez-bien de toutes ces merveilles!

    Je vous embrasse bien fort!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *