La région de Sapa dans le nord du Vietnam

Jeudi 5 novembre au Dimanche 8 novembre  

Après plusieurs recherches d’agences honnêtes et sérieuses mais surtout dans nos prix, on choisit l’agence « Ethnic Travel », pour trekker hors des sentiers battus dans la région Nord-Ouest du Vietnam.

Premier jour de trek, nous faisons la connaissance de notre guide : « Gi » (se prononce « Zi »). Ce petit bout de femme est guide depuis seulement 6 mois.
Elle travaille dans les champs avec sa famille hors saison touristique. C’est parti pour 10 km de marche aujourd’hui : nous trekkons avec trois autres personnes, deux jeunes parisiens et un espagnol. On traverse le centre de Sapa, beaucoup de touristes, de boutiques de souvenirs…

Rien d’extraordinaire, excepté une troupe d’une dizaine de femmes très souriantes, vêtues de leurs costumes traditionnels.

Elles vont nous suivre une bonne partie de notre périple, nous aidant dans les endroits glissants (il a plu la veille) et périlleux. La brume s’efface petit à petit pour nous laisser apercevoir des dizaines de rizières en escalier sur le flanc des montagnes.

La récolte du riz se fait en septembre après les pluies d’été. Les femmes s’en chargent puis égrainent le haut des tiges.

D’octobre à février, période dans laquelle nous sommes, les terres sont au repos. Il ne reste plus que de mauvaises herbes baignées dans l’eau. Les femmes laissent donc de côté les champs et vendent leurs confections de bijoux, de sacs (…) auprès des touristes.

En février-mars, début du printemps, les femmes retournent la terre à l’aide des buffles : il est temps de planter les jeunes pousses de riz pour la prochaine récolte !

Nous dinons et dormons chez l’habitant. On met tous la main à la pâte pour préparer le repas, copieux et délicieux. Nous terminons la soirée sur une note alcoolisée avec la fameuse « happy water » qui est un alcool de riz local.  

Deuxième jour de trek

Notre deuxième jour de trek débute par un super petit déjeuner : pancakes, miel des montagnes, citrons et petit café, un vrai régal. Le soleil est toujours avec nous. Les touristes, de moins en moins présents, nous font apprécier d’autant plus ce paysage authentique et rural.

Notre second « home-stay » est tout aussi séduisant que la veille, repos et échanges sont au rendez-vous.

Pour ce dernier jour de trek, on fait une ballade pendant deux heures sous un soleil de plomb. Les rizières nous offre un parcours digne d’une gymnaste sur sa poutre! Ensuite, nous sommes allés nous rafraîchir au pied d’une cascade.

L’après-midi sera consacré au transport pour rejoindre Bac Ha où nous passerons notre troisième nuit chez l’habitant.  

Le marché de Bac Ha

Enfin, Le quatrième jour, nous découvrons le marché de Bac Ha : tous les dimanches, il ouvre ses portes ou plutôt ses parapluies. En effet, le marché en est couvert pour se protéger du soleil. Les vendeurs présentent leurs marchandises à même le sol, sur des bouts de tissus ou de journaux.   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *