La région des Catlins

La région des Catlins est une zone sauvage et préservée située à l’extrème sud-est de la Nouvelle-Zélande. Paysages côtiers, forêts, cascades… on a adoré !

 

Le 12 février 2016

 

Aujourd’hui nous empruntons une « scenic road » très photogénique pour descendre vers le sud. La journée promet d’être belle et les petits stops le long de la côte s’enchainent !

  • Canibal bay : rencontre avec des lions de mer pas très farouches. Echoués sur la plage pour faire bronzette, ces énormes bêtes se laisse facilement approcher.
  • Nugget point : point de vue imprenable sur la côte et ses rochers disséminés en pleine mer. Des dizaines de phoques y ont même élu domicile.
  • Le Jacks blow hole : environ 30 minutes de marche avec une superbe vue sur la mer. En fin de balade une crevasse vertigineuse se tient en contrebas, creusée dans la roche par les vagues qui s’y engouffre.
  • Parakanauwi falls : un très beau sentier bordé de végétation mène à une cascade impressionnante.

 

 

  • Gipsy caravan : un endroit un peu loufoque et déluré qui nous fait retomber en enfance. Le propriétaire est un artiste. Il récupère toutes sortes d’objets rejetés par la mer, les assemble, y ajoute parfois des composants électroniques et le résultat est stupéfiant. De véritables oeuvres d’art, curieuses et pleines d’imagination sont disposées dans sa caravane et son jardin.
  • Curio bay : Première rencontre avec nos amis les dauphins ! C’est perché en haut d’une colline que l’on aperçoit leurs ailerons danser autour des surfeurs. Nous descendons jusqu’à la plage pour les observer de plus près. Ils sont bien des dizaines à sauter et surfer dans les vagues à seulement quelques mètres de la côte…

 

 

Nous décidons de rester pour la nuit dans le camping en face de la baie. Une école propose des cours de surf. Cindy, Juliette et Sylvain se laissent tenter et s’inscrivent pour celui du lendemain matin ! Aurélien, toujours un peu malade ne tentera pas cette baignade à la fraîche.

 

Le 13 février 2016

 

6h debout et motivés pour aller se frotter aux vagues du pacifique ! On enfile bien vite nos combis intégrales (et oui il ne fait pas chaud) avant de se diriger vers la plage. Le moniteur commence par nous expliquer les principes de bases du surf mais écourte rapidement la théorie pour passer à la pratique en raison des nombreuses mouches de sables qui nous bouffaient littéralement les pieds ! (Une vraie plaie dans toute l’île du sud ces sandflies !).

 

C’est parti pour prendre la vague ! Elles sont assez hautes et nous pouvons les voir arriver de loin. A tour de rôle le moniteur nous aide à trouver le bon moment pour sauter sur la planche. On l’entend d’abord nous dire « paddle, paddle, paddle » puis « Jump on the board quickly » ! La sensation de glisser sur l’eau est vraiment excellente surtout quand des dauphins viennent nous rendre visite à la fin du cours. Des dauphins sauvages, les petits hectors, sautaient dans les vagues à quelques mètres de nous…  inoubliable !

 

 

En fin de matinée, il est temps de rejoindre Invercargil, une des villes les plus au sud du monde. Après un bon burger et quelques heures de librairy plus tard, nous sortons pour une petite balade dans la ville. Nous voulions faire les boutiques mais il semble que tout soit fermé le samedi après-midi au pays des kiwis !

 

 

Bien fatigués de notre sport matinal, on se dirige sans tarder vers le prochain camping : Lumsden camping ground. Un petit camping agréable tenu par un vieux monsieur. Equipé de douche chaude et d’une cuisine, c’est le grand luxe ! Pour ne rien enlever au charme du lieu, un champ d’alpacas est voisin de notre terrain… trop mimi !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *