Trois jours à Chiang Mai

Retour à Chiang Mai le 20 décembre après notre road trip en moto.

Notre première bonne impression s’est confirmée pendant ces quelques jours dans la très culturelle ville de Chiang Mai.

Une ville animée à taille humaine qui respire la douceur de vivre.
Des petites boutiques, des marchés et un très grand choix de restos/guests. Comme une impression d’être dans un petit village dans certaines rues, une ambiance artistique et décontractée.
On a beaucoup aimé ! 3 jours de repos et de découvertes dans la plus grande ville du nord de la Thailande.
Et… de nouvelles retrouvailles avec la sœur de Juliette et sa petite famille !

– Le Sunday Market. Tous les dimanches, ce grand marché extérieur recouvre une bonne partie du centre-ville. Les étals de bijoux, vêtements et nourriture se répètent sur des centaines de mètres.

Les Thaïlandais et les touristes se mélangent et s’adonnent tous à la négociation. Le marché est bondé, il est parfois difficile de circuler. Tout le monde en profite pour faire ses derniers achats de Noël.

Massage Thaï chez Lila Massage. Le concept nous plaisait bien. Le salon emploie des anciennes détenues pour leur permettre de réintégrer la vie professionnelle.

On évite le massage Thaï qui consiste en une série d’étirements et de craquements. Pas très reposant…

– Le Night Bazar. Marché à l’est de la ville. Nous y passons juste pour tester le food court.
Moyennant quelques Bath, une série de petits stands nous propose des plats aux saveurs multiculturelles. Indien, « Continental », Libanais, Thaï… On a le choix.

– Match de Muay Thaï ! Sport traditionnel thaïlandais, il y a au moins trois ring dans la ville qui proposent des match tous les soirs. Les confrontations sont violentes : on assiste même à un KO.

Entraînés par une musique lancinante, les combattants paraissent danser en rythme sur le ring. Le match de fin est le plus impressionnant : un australien baraqué contre un jeune thaïlandais qui doit faire le tiers de son poids.

Autant dire que le match paraît déséquilibré dès le début. Le thaï est rapide, agile mais l’australien domine par sa force et son poids. Forcément, il le met à terre…

En revenant dans le centre, les rues sont plus animées et plus chaudes surtout !

Les bars à hôtesse pullulent et les hommes dégarnis, la cinquantaine, en profitent pour combler leur besoin d’affection entre les bras de jeunes thaïlandaises en jupe courte… On passe notre chemin rapidement.

 

View this post on Instagram

Combat de Muay Thai !

A post shared by 4 Tickets Please ! (@4ticketsplease) on

Nous quittons la ville le 22 décembre par avion vers Bangkok puis Trang. Destination le sud du pays et ses îles paradisiaques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *